• Arrive un vagabond de Robert Goolrick

    Arrive un vagabond de Robert Goolrick

    4ème de couverture : 

    C'est au cours de l'été 1948 que Charlie Beale arriva à Brownsburg. Il était chargé de deux valises – l'une contenait quelques affaires et des couteaux de boucher, l'autre une importante somme d'argent. Charlie y tomba deux fois amoureux. D'abord, il s'éprit de cette ville paisible de Virginie dont les habitants semblaient vivre dignement, dans la crainte supportable d'un Dieu qu'ils avaient toutes les raisons de trouver plutôt bienveillant à leur égard. Une preuve parmi d'autres : il n'y avait encore jamais eu de crime à Brownsburg. La deuxième fois que Charlie tomba amoureux fut le jour où il rencontra Sylvan Glass. 

    Mon avis :

    L'été 1948, Charlie Beale arrive à Brownsburg, personne ne sait d'où il vient, ni ce qu'il veut et tout le village se méfie. Mais Charlie ne veut rien d'autre que profiter de la vie et servir son prochain grâce à ses connaissances en boucherie. C'est grâce à celà qu'il va se faire adopter et réussir à s'intégrer. Puis un jour il va rencontrer Sylvan Glass et tout va commencer à déraper. 

    On suit en parallèle l'histoire de Sylvan, achetée sous condition à sa famille, qui rêve d'Hollywood. Puis la rencontre et l'histoire passionnelle que ces 2 personnages vont vivre. 

    C'est un livre d'ambiance, photographie de l'Amérique d'après guerre où la ségrégation fait encore rave, où la méfiance par rapport l'étranger est bien présente mais où une certaine tranquillité villageoise se sent malgré.  

    On avance tranquillement dans cette histoire agréable à lire, vivante et riche jusqu'au final qui m'a laissée sans voix. Magistral. 

    Arrive un vagabond de Robert Goolrick

     

    Arrive un vagabond de Robert Goolrick

    dans la catégorie VOYAGE (3)

    Arrive un vagabond de Robert Goolrick

    Arrive un vagabond de Robert Goolrick

    360 p (17441 - 1975)

     

    « RDV photo #57Petits arrangements avec la vie de Jennifer Anderson »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Juin à 20:10

    Magistral, dis-tu. Pourtant, il ne m'attire pas, mais on se trompe parfois...


    Bonne semaine. 

      • Lundi 21 Juin à 21:38

        Le final est magistral je ne m'y attendais pas du tout. Il a eu un beau succès à sa sortie. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :